« Moi je veux mourir sur scène, devant les projecteurs… C’est là que je suis né. »

Suite de ma série « Chansons dites ». Cette fois, il s’agit de la réinterprétation d’une chanson de 1983, interprétée par l’immortelle Dalida. Sur un thème qui parle assurément à de nombreux artistes.

Comme chacune de mes « chansons dites », elle est enregistrée et mixée de façon totalement artisanale, à la maison avec du matériel non professionnel. Bonne écoute !
 

MOURIR SUR SCÈNE

« Viens, mais ne viens pas quand je serai seul
Quand le rideau un jour tombera
Je veux qu’il tombe derrière moi
Viens, mais ne viens pas quand je serai seul
Moi qui ai tout choisi dans ma vie
Je veux choisir ma mort aussi
Il y a ceux qui veulent mourir un jour de pluie
Et d’autres en plein soleil
Il y a ceux qui veulent mourir seuls dans un lit
Tranquilles dans leur sommeil

Moi je veux mourir sur scène
Devant les projecteurs
Oui je veux mourir sur scène
Le cœur ouvert tout en couleurs
Mourir sans la moindre peine
Au dernier rendez-vous
Moi je veux mourir sur scène
En chantant jusqu’au bout

Viens, mais ne vient pas quand je serai seul
Tous les deux on se connaît déjà
On s’est vu de près souviens-toi
Viens, mais ne viens pas quand je serai seul
Choisis plutôt un soir de gala
Si tu veux danser avec moi

Ma vie a brûlé sous trop de lumières
Je ne peux pas partir dans l’ombre
Moi je veux mourir fusillée de lasers
Devant une salle comble
Moi je veux mourir sur scène
Devant les projecteurs
Oui je veux mourir sur scène
Le cœur ouvert tout en couleurs

Mourir sans la moindre peine
Au dernier rendez-vous
Moi je veux mourir sur scène
En chantant jusqu’au bout
Mourir sans la moindre peine
D’une mort bien orchestrée
Moi, je veux mourir sur scène
C’est là que je suis née
 »