Très bel accueil du public hier après-midi, pour les deux premières représentations de « Modeste proposition », dernière création de la Compagnie du Géant noir.

À l’occasion de la réouverture de la Ferme des Jeux de Vaux-le-Pénil (77), elle a proposé cette lecture-spectacle corrosive et pamphlétaire d’un texte signé Jonathan Swift en 1729, malicieusement déclamé par Thierry Bilisko.