Des souris et un homme

« Au Lucernaire, Thierry BILISKO incarne à lui tout seul les deux compagnons du roman de Steinbeck. Simple et efficace. »

« Il y a George. Le petit. Le malin. Il est flanqué de Lenny, son frère de galère, grand colosse aux idées courtes. Un vrai couple de cinéma. Tous deux parcourent les routes à la recherche de travail. Leur périple, au début des années 1930, annonce Les Raisins de la colère.

Sur scène, Thierry BILISKO incarne à lui seul les deux compères. Accompagné par la musique
country d’un artiste live (Éric Nemo), il délaisse la partie road trip du roman pour s’intéresser au huis clos d’un ranch.

George et Lenny y rêvent d’une petite ferme avec des lapins. L’espoir les fait tenir debout. Le destin, plus cruel, prend la forme d’une séduisante danseuse qui ne dit mot. On connaît la fin, elle est terrible.
 

Et BILISKO prouve qu’il a le coffre pour porter toute l’humanité du chef-d’œuvre de Steinbeck. »

FigaroScope, Jean TALABOT
 
 

 
« Des souris et des hommes », de John STEINBECK.